Définitions : 

 

L’oralité signifie l’ensemble des fonctions dévolues à la bouche, à savoir : l’alimentation, la ventilation, le cri, l’exploration tactile et gustative, les relations érogènes et le langage. Elle met en jeu des structures sensorielles, motrices, neuro-intégratives, hormonales, digestives et centrales.

 

Les troubles de l’oralité alimentaire sont définis par l’ensemble des difficultés que rencontre l’enfant lors de l’alimentation orale.

 

 

Etiologies : 

 

Selon la classification d’Irène Chatoor, elles sont réparties en 6 grandes entités nosographiques : 

 

  • Trouble alimentaire de la régulation des états d’excitation du nourrisson

  • Trouble alimentaire par manque de réciprocité mère / nourrisson

  • L’anorexie du nourrisson

  • Les aversions sensorielles alimentaires

  • Trouble alimentaire avec cause organique associée

  • Trouble alimentaire post traumatique

 

Conduite diagnostique : 

 

Signes fonctionnels : 

  • petit appétit, ingestas insuffisants

  • Nausées, vomissements

  • Sélectivité alimentaire

  • agitation, pleurs, cris lors du repas

  • Désintérêt pour la nourriture

A l’interrogatoire : 

Rechercher des critères d’atteinte oro-motrices : 

  • porte peu ou pas ses mains à sa bouche

  • Hypersalivation excessive et constante

  • Fausses routes, hypotonie

 

Rechercher des critères sensoriels : 

  • Hypersensibilité orale, tactile

  • Hypernauséeux précoce

 

Rechercher les conséquences sur les interactions parents / enfants : 

  • Comportement parental

  • Éviction de situations sociales en rapport avec l’alimentation

 

L’examen clinique s’attachera à rechercher et éliminer : 

  • une pathologie organique

  • Des signes de gravité

  • Un retard de développement psycho moteur

 

Examens complémentaires

 

Ils seront dépendants de l’examen clinique.

Outil d’aide diagnostique : 

Calendrier alimentaire sur 3 jours.

Il n’existe pas à ce jour de questionnaire de dépistage des troubles de l’oralité alimentaire validé en France.

 

Prise en charge

 

L’accompagnement parental est au coeur de la prise en charge.  Il fait appel à une écoute empathique, sans jugement et dans une démarche de déculpabilisation.

 

Elle est très souvent pluridisciplinaire et implique différents professionnels de santé : orthophonistes, kinésithérapeute, ergothérapeute, psychologue, diététicien, pédiatre, pédopsychiatre, gastro pédiatre, neuro pédiatre.